Homepage app widget

Bien être

Participez à la transition écologique en réduisant votre empreinte carbone !

Temps de lecture estimé : 5 minute(s)

Établir son bilan carbone est une démarche RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) qui se développe de plus en plus au sein des entreprises. Le bilan carbone vise à quantifier la quantité de gaz à effet de serre issues de leurs activités. Face aux importants enjeux climatiques actuels, les entreprises ont un rôle clé à jouer pour contribuer à sa diminution. Comment mettre en place un bilan carbone ? Quelles actions mettre en place pour une meilleure maîtrise ? Voici nos réponses.

 

les chiffres qui interpellent (Selon une étude dévoilée par BPIFrance)

30%

les PME et les ETI représentent 30% de l’empreinte carbone française.

67%

En 2020, 31% des dirigeants des PME et ETI affirmaient suivre les sujets climatiques au sein de leur société. En 2023, ils sont désormais 67% à surveiller leurs enjeux environnementaux.

35%

En 2020, 16% de chefs d'entreprise avaient évalué les émissions carbone de leur société, contre 35% en 2023.

La prise de conscience des petites structures est de plus en plus grandissante !

Qu’est-ce qu’un bilan carbone ?

2-1000x667 (16) 

Selon le ministère de l’Écologie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique[1], la réalisation d’un bilan d'émissions de gaz à effet de serre (GES) a pour but d’évaluer la quantité de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, issue des activités humaines et en particulier des entreprises.

En France, les acteurs privés ayant obligation de réaliser de manière régulière un bilan de leurs émissions de gaz à effet de serre sont :

  • En métropole, les entreprises de plus de 500 personnes
  • En outre-mer, les entreprises de plus de 250 personnes

 

Si ce sont principalement les grandes entreprises qui sont concernées par cette obligation légale, les structures plus modestes peuvent également participer à réduire leur empreinte carbone dans le cadre de leurs démarches RSE. A leur échelle, elles contribuent tout autant à réduire le réchauffement climatique !

Les petites structures comme les TPE et PME peuvent bénéficier d’une aide de l’ADEME[2] pouvant atteindre 5 000€ pour un financement maximum de 80% du prix du bilan carbone.

Il convient en premier lieu d’établir un diagnostic complet des gaz à effet de serre (GES) en établissant une cartographie des flux d’énergies et des matières consommées par l’entreprise, afin de pouvoir agir par la suite sur ses modes d’utilisation.
 
Réduire son empreinte carbone permet de :

  • Valoriser votre marque employeur ;
  • Vous démarquer de vos concurrents ;
  • Accéder à de nouveaux marchés valorisant une consommation responsable ;
  • Attirer des investisseurs souhaitant porter des projets respectueux de l’environnement ;

 

6 actions à mettre en place pour réduire votre impact environnemental :

3-1000x667 (26) 

  1. Diminuez de façon globale votre consommation d’énergie. Souscrivez à un fournisseur d’énergies vertes (issue d’éoliennes, panneaux solaires ou installations hydrauliques et hydroélectriques…). Maîtrisez votre consommation d’énergie en éteignant les appareils en fin de journée (ordinateurs, imprimantes, machines, chauffage, etc.), en allumant la lumière de façon raisonnée, en utilisant des ampoules basses consommation, mettez le chauffage à 19 degrés selon les recommandations officielles. Ces petites actions contribuent grandement à réduire la facture énergétique.
  2. Optez pour une communication « écologique ». Limitez vos impressions et paramétrez-les sur des recto/verso. Privilégiez les supports recyclés et recyclables. Misez en priorité sur les supports dématérialisés en diminuant au maximum le poids de vos envois (pièces-jointes, visuels, vidéos, mails, etc.).
  3. Utilisez du matériel reconditionné dans vos locaux. Cela participe également à l’économie circulaire. C’est également très tendance !
  4. Mettez en place un plan de mobilité durable si vos collaborateurs sont amenés à se déplacer régulièrement. Également appelée « mobilité douce », elle consiste à proposer l’utilisation de vélos à vos équipes, la prise en charge de leurs abonnements pour prendre les transports en commun ou encore à encourager le covoiturage entre collègues.
  5. Organisez le tri des déchets dans vos locaux. Cette démarche participe ainsi à les réduire drastiquement. Remplacez les gobelets et/ou couverts jetables par des tasses et de la vaisselle lavables, proposez des poubelles spécifiques pour les plastiques et les autres déchets, etc.
  6. Préférez des fournisseurs bénéficiant d’une certification ou d’un label (label bas carbone6. [3]) attestant de leurs démarches responsables.

Impliquez vos salariés dans cette démarche afin qu’ils se sentent concernés et acteurs de cette transition écologique. Cela valorise à la fois l’image de votre entreprise et contribue également à donner du sens au travail à vos collaborateurs qui seront fiers de faire partie d’une entreprise soucieuse de son environnement.

Les atouts de votre Expert-comptable pour votre transition écologique et bilan carbone :

  • Acteur engagé pour le développement des petites et moyennes entreprises, il saura vous aiguiller pour bien démarrer votre transition écologique et investiguer les données nécessaires à l'établissement de votre bilan carbone.
  • A l'aise dans les démarches, il vous aidera à réaliser le dossier de demande d'aide financière allouée par l’ADEME[2] et vous assister lors d'entretiens pour obtenir d'autres financements liés à l'écologie.
  • Au contact direct de l'ensemble de vos contrats, facturations et autres pièces comptables, il pourra aisément identifier les données déjà disponibles et au besoin, vous conseiller pour les compléter.
  • Selon l'ampleur de votre activité et des données à recenser, il mènera facilement le travail d'inventaire, de comptabilisation et de synthèse des émissions de gaz à effet de serre liées à l'exploitation de votre entreprise.
  • Enfin, en relation avec un bon nombre d'entreprises innovantes, il saura vous trouver le partenaire adéquat pour automatiser votre bilan carbone et l'intégrer au mieux dans la partie environnementale de votre RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises).

 

Pour aller encore plus loin dans cette transition, le mois prochain nous aborderons plus en détail la manière de réduire la pollution numérique ! Une forme de pollution immatérielle qui paraît conceptuelle et qui pourtant, est bien réelle… Nous vous donnerons des conseils simples et efficaces à mettre en place pour une meilleure maîtrise.

[1] https://www.economie.gouv.fr/cedef/bilan-carbone-entreprise
[2] Établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) placé sous la tutelle des ministères de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, de la Transition énergétique et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
[3] https://www.ecologie.gouv.fr/label-bas-carbone

Ce sujet vous intéresse et vous souhaitez en avoir plus, prenez un rendez vous avec votre Expert-comptable

Les autres dossiers

Copyright © Cabinet FDS | Mentions légales | Politiques de confidentialité | Réalisation de sites Internet, lagence.expert

Haut